Choisir entre Babelio et Livraddict

Mise à jour : j’ai à votre disposition un billet plus récent à ce sujet : Gestion en ligne de vos livres : Babelio vs LibraryThing vs Livraddict vs Goodreads

Bonjour tout le monde,Logos des sites Babelio et Livraddict

Petit article aujourd’hui pour parler d’une nouvelle communauté à laquelle j’ai adhéré il y a peu : Babelio.com. Vous avez peut-être remarqué que j’y ai fait référence la première fois dans la critique de cette bouse intersidérale que sont les Chroniques de l’Hérésie.

J’en ai entendu parler via le site Elbakin.net, un portail vieux de 10 ans consacré aux critiques et aux actualités de la fantasy (et un peu de la SF et du fantastique) : les critiques d’Elbakin allaient être intégrées automatiquement à la base de données de Babelio. Une collaboration gagnant-gagnant comme on dit (sauf pour les elbakiniens qui sont sur livraddict – ou ailleurs – et sauf pour les babéliens ceux qui sont sur un autre portail SF/Fantasy qui verront peut-être leurs communautés satellites s’appauvrir à long terme suite à la constitution de ce petit trust).

J’y suis donc allé à reculons pour voir comment c’était constitué, comment ils récupéraient du pognon (puisque rien n’est gratuit même quand c’est gratuit) : ils utilisent le même système que Livraddict, Openlibrary.org, Manga Sanctuary et Google Books : une affiliation avec Amazon (quelqu’un apprécie un livre suite aux critiques, il achète le bouquin sur Amazon via le lien sur la fiche du livre et les gérants de la base de données récupèrent une commission sur la vente). C’est de bonne guerre, c’est soit ça, soit la bannière de pub, soit le « tip jarring » (pourboire comme Flattr ou Paypal) soit la revente de données confidentielles. Le tip jarring n’ayant pas encore fait ses preuves, j’estime que c’est une des moins pires solutions.

Ils proposent de mettre nos propres critiques quitte à ne mettre qu’un simple lien (et ce sans contrepartie), on peut bien sûr y poster une critique directement sur le site mais aussi extraire une citation de tel ou tel livre. C’est donc à peu près comme Livraddict (et infiniment mieux que Google books, MS…). Bon ben du coup, j’allais me dire que j’allais manger à tous les râteliers, mettre ma bibliothèque sur les deux sites et en récolter tous les bénéfices (oui l’équitable, j’aime bien quand j’en ai plus que les autres ^^) mais…

A l’usage, il s’avère que Babelio est plus sympa. Livraddict est certes un site très actif avec un forum très fréquenté, la base de données des livres est un poil mieux organisée que sur Babelio. Mais on s’y sent seul. Je veux dire, c’est cool, on a une belle base de données, nos livres sont virtuellement bien rangés mais c’est tout. Il suffit de venir voir la page d’accueil à 1/2 heure d’intervalle pour voir tout le contenu qui y transite, on arrive à peine à suivre. Sur Babelio, on est averti quand une nouvelle critique/citation sort sur un de nos livres, si quelqu’un aime nos critiques ainsi que les actualités de nos amis. L’information vient vers nous et c’est de suite plus intéressant. On y met son nouveau livre, on reçoit les alertes de nouvelles critiques, on découvre de nouveaux lecteurs qui ont les mêmes gouts que nous, on découvre de nouveaux auteurs, etc. Du coup, j’ai plus rien à foutre sur Livraddict. J’ai essayé de faire coexister les 2 sites dans mon quotidien mais je n’ai pas remis les pieds sur Livraddict depuis que je suis sur Babelio. Comme quoi, ça se joue à pas grand chose :/

Babelio n’est cependant pas exempt de défaut : une fiche par publication. C’est rien dit comme ça mais quand il y a plusieurs ré-éditions (et numéro ISBN) pour une œuvre, ça fait autant de fiches. Il suffit d’avoir la vieille édition que personne n’a lue pour ne pas profiter aisément des critiques des autres et tout les interactions entre les lecteurs se limitent. Livraddict était meilleur pour ça. Mais j’ai bon espoir qu’ils corrigent ça un jour… (Edit : C’est en cours, cf commentaire ci-dessous d’un des fondateurs)

Donc voilà, si vous aimez comme moi gérer votre bibliothèque en ligne, donner votre avis et lire ceux des autres, je ne saurais trop vous conseiller d’aller sur Babelio.com

Mon profil là-bas : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=33732

7 comments for “Choisir entre Babelio et Livraddict

    • 18 septembre 2011 à 21 h 14 min

      Oups, raté la balise de fin de lien; désolé…

    • 18 septembre 2011 à 21 h 20 min

      La vache, une de plus >_< Le côté multilingue, on le trouve aussi sur Openlibrary, c'est vrai que babelio et livraddict sont très francophones (mais pas exclusivement). Par contre, ai-je bien compris ? Il faut payer un abonnement et sur les fiches des bouquins il y a quand même des liens affiliés ?

      • 19 septembre 2011 à 5 h 43 min

        L’abonnement est nécessaire au-delà d’une certaine quantité de bouquins (200, je crois) et s’il y a des liens affiliés, AdBlock me les flingue.

        • 19 septembre 2011 à 10 h 07 min

          Ils sont discrets les liens affiliés, en haut à droite « vos raccourcis » qui mènent vers les fiches équivalentes amazon, abebooks (boutiques en ligne affiliées), google books, justbooks (moteurs de recherche menant vers des boutiques en ligne) et worldcat (ce dernier me semble être le seul lien non-commercial puisqu’il mène à des bibliothèques publiques).

          Pfiou autant à une époque j’avais du mal à trouver un truc intéressant au niveau des bibliothèques en ligne, autant là, on est submergés par ces sites qui proposent peu ou prou le même service. Comment s’y retrouver ? C’est à se demander comment ils arrivent tous à tirer leur épingle du jeu… A mon avis, ils vont se bouffer les uns les autres jusqu’à ce qu’il y ait un gros site commercial et un gros site « libre » ou public, pour le plus grand bonheur d’Amazon et de Fnac.com ^^’ A moins qu’un projet indépendant décentralisé apparaisse ?

  1. 19 septembre 2011 à 9 h 47 min

    Bienvenue sur Babelio (dont je suis l’un des fondateurs), cher Chassegnouf ! Et merci pour les compliments !

    Concernant les éditions d’une même oeuvre, nous essayons au maximum de les associer pour les fusionner en une seule fiche, afin que les critiques, citations, mots clés etc. soient regroupés. Pour prendre l’exemple d’un livre que vous avez chroniqué, la Route de Cormac McCarthy, il y a derrière la seule notice Babelio 20 occurrences françaises et étrangères du titre associées : http://www.babelio.com/livres/McCarthy-La-route/34709

    Mais c’est un travail sans fin, et il y a évidemment encore beaucoup d’éditions qui restent à associer. Vous pouvez signaler les associations que vous souhaiteriez voir sur Babelio dans le forum dédié à cet effet : http://www.babelio.com/forum/viewforum.php?f=23

    Bonnes lectures,

    Guillaume

  2. XL
    2 novembre 2011 à 8 h 22 min

    bonjour
    je suis entièrement d’accord avec toi : Babelio ressemble à une vraie communauté, où tu as la liberté d'(inter)agir de la façon qui te convient et où le lien est personnalisé (bien au delà des mises à jour des fiches de ta bibliothèque : on te répond très rapidement si tu écris) alors que derrière LA se cache une sorte de trust qui chercher à faire du chiffre : par exemple, pour les partenariats, le nombre de tes publications est suivi (quitte à ne rien dire, il faut « être actif » donc produire du billet). J’ai eu beaucoup de mal à me retrouver dans l’organisation du site que je trouve très confuse. Pour résumer, sur Babelio, la bibliothèque virtuelle prime et on partage essentiellement sur ce que l’on aime « la littérature » alors que sur LA, c’est plutôt forum et chat thématique où on babille dans la confusion, sur tout et n’importe quoi, qui peut éventuellement avoir un rapport lointain avec les livres. Je m’y suis inscrite pour les swaps et je le regrette, dès que ceux en cours sont finis je me retire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.