Ce que je retiendrais de mon surf du 1 au 6 novembre 2011

Chose promise, chose due : si j’arrête les listes de flattrages à ralonge, c’est pour proposer des listes de liens pas forcément liés à Flattr. Des liens que je reçois par Google Reader et que je retransmettais via le même canal. Je parle au passé parce que depuis quelques jours, une petite semaine, il est impossible d’alimenter une liste de partage Google Reader sans être sur Google+. Or, je ne veux pas passer sur ce Facebook-bis, un énième silo à données centralisées… Finito Google Reader, enfin presque… :/ Je collecte encore les flux mais je cherche une alternative. Pourquoi pas RSSLounge dévoilé par Dada ? En tout cas, j’ai essayé d’installer Posh sur mon hébergement Godaddy mais ça coince, faut vraiment que j’en change et je suis toujours preneur d’une alternative. Bref, je reprends le boulot et Google Reader ne me facilite pas la tâche, j’ai un jour de retard. J’ai galéré pour vous faire ce billet qui me parait un peu décousu. Pour la semaine à suivre, ça risque d’être tendu : je me suis remis à Diaspora suite à l’invitation du serveur officiel, ça fait une distraction de plus :p

Catégorie LOL :

La revue du dernier épisode de Koh-Lantah (28/11) par Davy Mourier, à réserver aux amateurs, que dis-je, aux aficionados.

Plagiaire, fais gaffe à ton cul, Poulpe veille !

Résistance numérique :

Ca y est, ça commence : Démarrage de la blacklist Loppsi en janvier 2012

Actualités diverses :

Piratage de Charlie hebdo par des turcs pour ceux qui l’aurait raté mais surtout cet article sur Politis qui permet de relativiser (ça me rappelle l’esclandre qui avait eu lieu quand un journaliste de libé s’était fait arrêté et que le milieu des journalistes s’était révolté que l’un des leurs soit traité… comme les autres).

Free Mobile qui pointe le bout de son nez.

Des nouvelles de Fukushima : FUKUSHIMA : LA VRAIE ÉCHELLE D’UNE CATASTROPHE

C’est la Crise :

Episode grec (actualité qui a pris du plomb dans l’aile le temps que je publie ce billet mais 7 jours plus tard, je n’en pense pas moins) : Personnellement, là comme ça, ce mardi 1/11, j’hésite entre trouver ça très courageux et juste de remettre le destin du peuple grec dans les mains du peuple grec, quel qu’il puisse être (faut être aveugle pour ne pas voir que ce referendum sera un choix entre la peste et le cholera) ou une hypocrisie sans nom, un coup de poker pour se refaire une santé politique de la part du 1er ministre (finalement puisqu’il n’y a qu’un océan de merde pour les grecs quelle que soit la direction envisagée, ce referendum ne serait qu’une illusion de démocratie, un miette donnée en échange d’une légitimation. Je dis ça parce que même si actuellement 80% des grecs sont contre ce plan, rien ne dit qu’ils puissent virer de bord le temps que le referendum se fasse). Quoiqu’il en soit, ce que je trouve débectant, c’est l’analyse des « partenaires » européistes en l’occurrence des clowns benêts de BFM Business qui crient à l’irresponsabilité de Papandréou. On comprend que les allemands ne veulent pas se mouiller plus que ça pour le reste de l’Europe mais on ne comprend pas que les grecs ne veuillent pas endurer le pire pour le reste de l’Europe. Des sacrifiés qui se rebellent, qui se défaussent d’une dette qu’ils n’ont pas forcément choisie ? De qui se moque-t-on ? Un exemple à suivre peut-être ? Mais pour l’heure, je vois que je ne suis pas le seul à m’indigner de cette indignation, (mercredi : ou là).

Apparemment, à la base, ce plan prétendument salvateur semble mal parti (inadéquations au niveau des recapitalisation, surestimation de la capacité des pays « émergents » (genre la Russie et la Chine émergent… 10ème et 2ème puissances mondiales… Chinois, ta civilisation est vieille de plus de 4000 ans, la mienne de 1500 ans seulement mais on me dit dans mon oreillette que tu émerges à peine).

Epilogue de la sortie de Papandréou sur Rue89, sur le blog du Yéti.

Parce que là, c’est pas moi qui le dit On va tous crever (cf mon tag associé à mes billets relatifs à la crise ^^). En plus, une petite réflexion sur le sentiment catastrophisme et les étiquettes politiques qui peuvent en découler.

Sur le thème du post-capitalisme (puisque j’y mets tout ce qui a attrait à la transition, éventuelle…) : Indignés of the world : pas de bras, pas de chocolat…, article que je rapproche d’un article paru il y a quelques semaines maintenant chez PJ : « LE GRAND MYSTÈRE DES CHOSES ENFIN RÉVÉLÉ »

Les minutes culturelles (parce que c’est mieux quand il y en a plusieurs) :

De la BD avec l’émission Roadstrip du moment (avec Davy et compagnie cité auparavant). Des Bédéblogs avec Balzac (c’est pas un bédéblog mais l’extrait d’un album à venir), Mimi & Eunice (Cosplay, Viral patent), le blog du Malinois (L’inspecteur Derrick a toujours raison n°18, je vous conseille les 17 précédents épisodes irrévérencieux 😉 ), Blog de Jeromeuh.

Même si ça a un impact sur notre économie, alimente la crise et est tous les jours de plus en plus préoccupant, le concept est ancien. Pour moi c’est de la culture générale : l’enjeu de la détermination du pic pétrolier. Pour les plus curieux, il me semble qu’il y a un épisode du Dessous des cartes encore plus édifiant.

Je sais que ça en intéressera au moins un de mes lecteurs : les cycles de glaciations, les cycles solaires.

Un article qui titille ma curiosité rien que par son titre. Je l’avoue, je ne l’ai pas encore lu mais ça ne saurait tarder : Chris Knight: Marxisme et Science – Première partie

Catégorie ludique :

Prémisses d’une plateforme d’archivage de jeux de rôles. Je pensais que ça existait déjà, faut dire que ça fait un bon bout de temps que je ne me suis pas plongé dans les actualités rôlistes. Je crois que vous allez vous heurter à quelques réticences de la part des éditeurs et ayant-droit… :/

Listes de recommandations des autres :

Flattrages de Cyprien qui me permettent à chaque fois de découvrir d’autres blogs (mon présent billet mène donc vers une autre liste de recommandation qui mène vers d’autres listes de recommandations qui mènent vers… cercle vertueux à condition de ne pas rester trop consanguin).

En vrac n°40 de Sebsauvage. Il y a quelques liens que je pourrais citer dans ce billet mais je préfère laisser à César ce qui revient à César (son audience).

Voilà c’est tout pour cette fois-ci

 

2 comments for “Ce que je retiendrais de mon surf du 1 au 6 novembre 2011

  1. 7 novembre 2011 à 22 h 02 min

    Alors, si jamais, RSSLounge, j’ai essayé. Je ne suis pas convaincu par l’interface, qui est trop spartiate et pas vraiment intuitive et, sur mon installation, même mon collègue qui mange du Linux à longueur de journée a eu du mal à l’installer.

    Le problème est que, dans ce domaine, le choix est pour le moins restreint.

    • 7 novembre 2011 à 22 h 13 min

      Ca promet… -__-

      Ca fait chier, Posh était prometteur, y a un truc pour les RSS si j’ai bien compris mais faut que je foute les mains dans les paramètres du serveur… auquel je n’ai pas accès.

      Ils me font chier chez Google. Si ça continue, je vais foutre les sites que je retiens sur Diaspora et récupérer le flux public de mon profil… Racailles !!! (<- cri de guerre du halfeling)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.