Une caverne d’Ali Baba à portée de main…

Mieux que la Fnac locale et Mollat réunis (Mollat, c’est une grosse librairie indépendante à Bordeaux) !

Mieux qu’Amazon (moins cher en l’occurrence) !

Plus rapide et mieux achalandé que sur Tribler et eMule (les 2 gros torrents epub qu’on y trouve font pâle figure à côté) !

Ouvert à tous voire gratuit pour certains (chomeurs tout ça) !

Ce havre de la culture en abondance pour tous, c’est tout simplement la bibliothèque municipale de Bordeaux-Mériadeck (et peut-être celle de votre ville) !

J’ai mis du temps à me bouger mais je l’ai fait, j’y suis allé il y a quelques jours. Un peu à reculons puisque ma dernière expérience de bibliothèque était celle de l’université de Bordeaux 1 (celle de loisirs) avec des rayons pas si bien achalandés que ça (quoique le rayon bédé a pu me satisfaire durant deux années de DEUG…). Je m’attendais alternativement à un fond documentaire poussiéreux dédié à la région mais que pouic, que nenni :

– Des rayons consacrés à l’autoformation (livres de cours et techniques d’apprentissage) mieux remplis que le SCUIO de Bordeaux 2 (ou du moins ce qu’il était dans mes souvenirs).

– Un étage consacré à la littérature avec les nouveautés et tout et tout (pas la peine de rêver trouver le 3ème tome du codex de Merlin à la Fnac, à Virgin, à Alice mediastore ni aux Cultura de la région et pourtant il était là, offert, n’attendant que moi dans son rayon à côté de toute la saga des Mythagos qu’on ne trouve plus non plus parce qu’il faut s’effacer devant les intégrales du Trône de Fer ou les dernières merdes de Robin Hobb…).

– Un bon gros morceau d’étage consacré à tous les magasines du moment (j’ai pas cherché IG mag mais de toute façon, je l’achète aussi par militantisme).

– Rayons BD opulents, médiathèque (plus besoin de pirater un film du vendredi soir… J’ai pu voir un Kagemusha rien qu’en tournant la tête), pour la musique, je reste plus circonspect n’étant pas mélomane de nature, je n’ai pas exploré le rayon mais y en a un. Bien entendu, on peut visionner sur place… Manque plus que le rayon films de boules ^^

Je regrette de ne pas y être allé plus tôt, il y aurait moins de cartons plein de livres pourrissants stockés dans le garage…

Je n’y suis pas allé parce que je suis un brin timide et casanier, que d’habitude, je ne goute pas tellement ce genre d’aventure en Terra Incognita (« Pékin Express » et « J’irais dormir chez… » sont un cauchemar pour moi) mais je ne comprends pas pourquoi la bibliothèque n’est pas plus bondée que ça. Pourtant tout le monde n’est pas coincé comme moi et il y a de réels intérêts ne serait-ce que financiers (plus d’abonnement, plus d’achat de bouquins, de DVD, etc.). Internet + bibliothèque = omniscience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.