Planet Otageek Bordeaux

Petite brève pour officialiser enfin un petit outil qui m’est utile depuis de nombreux mois : le Planet Otageek Bordeaux.

Un Planet, c’est un agrégateur de flux qui collecte automatiquement les actualités de divers sites qui ont le même thème. Il y a deux choses à savoir : le moteur du planet et le thème de celui-ci. Après avoir testé le système BilboPlanet (une création française), j’ai constaté que c’était un peu lourd et que le rendu ne me convenait pas (et certains flux ne passaient pas). Bilbo est encore en cours de développement (et le développeur est une personne accessible) peut-être que j’y reviendrais mais en attendant, j’ai trouvé un autre moteur, très simple : Moonmoon. Histoire de ne pas à revenir sur ce détail technique, sachez que c’est un truc libre qui n’utilise pas de base de données : c’est de suite plus simple à gérer mais le revers de la médaille, c’est que rien n’est stocké. Seuls les 10 derniers articles apparaissent sur le site, pas d’archivage possible et si vous voulez retrouver une vieille information, faut aller chercher sur le site d’où vient l’information.

Le principal, le thème : Otageek, c’est un mot-valise que je n’ai pas inventé qui vient de Otaku et de Geek. Par Otaku, dans le cas présent, je le prends au sens très très large : c’est toutes les actualités qui ont attrait à la culture japonaise que ce soit tout ce qui est culture manga, musique j-pop ou même tout ce qui est plus éloigné (et clairement non-otaku). Ce n’est pas la partie limitante du thème du Planet, j’y viendrais. L’autre partie de la thématique, c’est tout ce qui est loisirs geeks comme les jeux vidéos, les jeux de rôles (papier/dés), grandeur nature, murder/killer, jeux tout courts, etc. Là non plus, ce n’est pas restrictif. Ce qui est restreint dans ce planet, c’est le facteur géographique : seules les actualités de Bordeaux et de la région y sont répertoriées. Mine de rien, c’est une sacrée limitation puisque soit la région n’est pas très active, soit tout se fait de manière underground et peu d’associations diffusent leurs actualités de manière systématique à ceux qui ne font pas partie de leur réseau. De la même manière, les commerçants n’ont pas forcément le temps de maintenir une actualité en ligne. Donc malgré le fait que les thèmes sont assez larges, les actualités tombent au compte-goutte.

Pour information, j’ai créé ce planet parce que j’en avais besoin : marre d’aller fouiner sur divers sites pour débusquer l’information récente, marre d’apprendre le lendemain la tenue d’une exposition intéressante, marre aussi de parcourir divers canaux (sites sociaux, forums) pour diffuser une à une telle ou telle actualité que j’estimais important de diffuser. Je voulais un système pour récupérer et diffuser systématiquement ces actualités locales. Un planet était donc la solution idéale.

Actuellement, on peut y trouver les actualités des organismes suivants :

  • Bordeaux Games, une association de professionnels des jeux vidéos
  • Atout Jeux 33, une association d’animation autour des jeux (de société, etc.) située à Talence
  • Ludoludik, un espace associatif du même type que Atout Jeux 33 mais situé à Bordeaux
  • Bordeaux Japon, un portail web sur la culture japonaise à Bordeaux
  • Dragons, Trésors et Contes, une association de jeux de rôles située à Bordeaux
  • Asian Connection, une émission de radio locale dédiée à la culture asiatique
  • Causeway Bay Gamecenter,  l’unique salle de jeux arcades du coin
  • Fête du jeu de Bordeaux, association organisant chaque année un festival du jeu à Bordeaux
  • Jeux Barjo, un salon de thé/bar du centre ville de Bordeaux proposant de nombreux jeux de sociétés
  • Mandorine,  le magazine en ligne de l’association qui organise le festival Animasia
  • La Maison du Japon, un magasin de denrées et d’ustensiles provenant du Japon (situé à Bordeaux).
  • FUCTE, fédération d’associations de gamers sur Talence en Gironde (dont la SWGA, Tagazoo, Xtrem Gamers Bordeaux)
  • Tagazoo, une association de gamers talençais (de la fédération pré-citée mais qui dispose de son propre site)

Pour ces divers sites, soit j’utilise le flux d’actualités qu’ils proposent (consciemment ou non…), soit j’utilise le contenu public de leur profil Facebook. Sur ce dernier point, ce n’est pas idéal parce qu’il faut avoir un compte Facebook pour lire l’actu ou parce que l’actu en question n’est qu’une volée de nouvelles photos sur un album. Malheureusement, même quand elles ont un site internet, certaines associations préfèrent utiliser uniquement le système Facebook pour communiquer avec les gens.

Avis aux aquitains (ou aux associations concernées) : je suis toujours en quête d’actualités, de flux d’actualités pour être plus précis donc si vous avez quelque chose que je n’ai pas (comme le site d’une association de jeux de rôles du coin, le nouveau profil facebook d’un organisateur de festival ou autre), je prends, je prends, je prends. On ferra le tri plus tard (en clivant le site) si on reçoit un jour trop d’informations trop diverses. Pour l’instant, ce n’est pas le cas. Donc si vous avez un site à transmettre, un flux à modifier, parlez m’en dans les commentaires. Et, siouplé, faites tourner auprès d’autres bordelais/girondins/aquitains qui peuvent avoir ce genre d’informations.

Comme je le signale sur le site, c’est à but non-lucratif : je ne touche rien pour diffuser les actualités de sites marchands (comme la Maison du Japon ou pour diffuser la comm’ de Bordeaux Games). Le but du jeu n’est pas non plus de vous attirer sur ce planet pour vous faire visionner des bannières : les billets diffusés dans le flux ne sont pas tronqués. Vous n’avez pas besoin d’aller sur Planet Otageek Bordeaux pour les lire : soit vous les lisez sur votre lecteur de flux (Google Reader ou autre ?) soit vous serez dirigés depuis votre lecteur vers le site originel. Je ne m’accapare pas non plus le concept (qui existait peut-être déjà, ne serait-ce que pour le portail Bordeaux Japon sur le côté Otaku), reprenez le flux global du planet sur votre site, reprenez tout ou partie des flux qui le composent pour votre propre « planet otageek bordeaux », je m’en fiche, je veux que les informations circulent et que leurs récipiendaires légitimes les reçoivent le plus rapidement possible !

Voilà, c’est tout pour cette brève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.