Guide de survie en Pandémonium, mode hardcore du jeu Hordes

Hordes, jeu de survie en ligne, mix entre « La Route » et « Walking Dead »

main griffue de zombie dans le jeu HordesAvant de parler du mode Pandémonium sachez que Hordes est un jeu de survie en ligne édité par Twinoid mêlant stratégie de survie et interactions sociales : on doit vainement s’organiser collectivement contre des attaques quotidiennes de hordes de zombies et tenter d’être le dernier survivant.

Il y a trois modes de jeu :

  • Région Non Eloignée (ou RNE) qui est un mode facile sans intérêt au delà de sa mission d’initiation.
  • Région Eloignée (RE) qui est le mode classique le plus intéressant à mes yeux.
  • Pandémonium (Pandé’), le mode hardcore du jeu où tout est plus difficile.

Je ne fais référence qu’à ce dernier mode de jeu et ce billet s’adresse d’ailleurs uniquement à ceux qui sont entrain de le découvrir. Pour s’initier au jeu, il y a le tuto et les RNE. Pour se perfectionner dans le mode classique, il y a le forum officiel, le wiki Twinpedia et probablement d’autres ressources faites par des joueurs autrement plus qualifiés que moi.

Ce qu’est véritablement le Mode Pandémonium

Quand j’arrive dans une ville Pandémonium, je suis toujours surpris par l’attitude inadéquate de la plupart des joueurs. De joueurs qui ont parfois joué plusieurs fois dans une ville Pandé. L’ambiance de ces villes est pourtant claire au bout d’une ou deux parties : ce ne sont pas des villes optimisées. Ou plutôt, elles sont optimisées pour un objectif différent des autres : Gagner des pictos notamment celui de la Mort Ultime (MU) en Pandémonium. Il ne sert à rien d’avoir une ville vieille de 20 jours pour l’obtenir, seulement 5 jours. Combiné au fait que d’autres pictos peuvent s’accumuler de cette manière, ceci conduit certains joueurs à « pourrir » la ville : faire en sorte qu’elle s’achève en quelques jours et d’en être le dernier survivant. Ce n’est pas un manque de maturité, ce n’est pas de l’anti-jeu, ce n’est pas de l’inexpérience, de ce n’est pas du troll : c’est une certaine forme d’optimisation. Si la ville cède trop tôt, les pictos ne sont pas validés, si la ville cède trop tard, c’est du temps perdu.

Acceptez ce type de gameplay, arrêtez de vous plaindre et jouez en conséquence !

Illlustration de ce que donne le mode Pandémonium (Scène du Honny Bunny de Pulp Fiction)

Les Dix Commandements pour survivre en Pandémonium

Faites un jour d’observation : le premier jour, ne soyez pas excessif dans vos actions. Gardez votre bouffe et votre objet de départ s’il est intéressant, contentez-vous d’une expédition en solo autour de la ville (4 PA) et faire votre Tente (2 PA) au retour. C’est peu cher payé et au cours de la journée, vous aurez un aperçu de vos concitoyens. Il peut se produire un miracle avec la survenue de joueurs qui veulent tenter une ville Pandémonium optimisée. Dans ce cas, à la fin de la journée, jouez de manière optimisée (comme en RE). Mais c’est une exception que je n’aborde pas (regardez le tableau des classements de la saison pour vous en convaincre). La plupart du temps, on sait dès les premières heures que la ville ne va pas tenir une semaine. Ce premier petit tour de chauffe vous aura permis de récupérer quelques babioles utiles pour les prochains jours (bouffe, planche, drogue, etc.) et vous n’aurez pas pris de décision irrémédiable (comme boire/manger trop, donner un objet qu’un pourrisseur gaspillera dans la demi-heure, etc.).

Ne soyez donc pas naïf : Gardez en tête que vous savez dès votre jour d’observation J1 que la ville a été pourrie, qu’elle n’a aucun avenir et que vous allez naturellement céder dès J4-J5. Rien ne pourra compenser les dommages. Au mieux, en jouant à fond, en monopolisant le forum, vous pourrez faire en sorte de céder J8 au lieu de J6 mais ce sera du temps perdu. Vous nageriez à contre-courant. Ca ne sert à rien de jouer collectif dans ces conditions. Tout ceux qui déclarent le contraire et vous accusent de ne pas jouer collectif sont soit des joueurs qui manquent de perspicacité et, tel les adversaires de Ken, ne savent pas encore qu’ils sont morts, soit des manipulateurs qui veulent empêcher les autres joueurs de progresser.

N’ayez confiance en personne : les alertes sur le forum sont souvent des intox, le leader d’expédition peut vouloir vous perdre dans le désert et/ou vous piquer votre équipement, etc.

Ne sortez pas du lot, restez sous le radar : si vous êtes identifié comme souhaitant faire sombrer la ville (en attaquant les gens, en pillant la banque, en ouvrant/refermant inutilement la porte, etc.), vous allez être banni et attaqué (voire bouffé par une goule). C’est contreproductif de saboter la ville : vous seriez repéré et même si vous ne l’êtiez pas, d’autres le feraient en même temps que vous, sur-pourrissant la ville et cette dernière cèderait trop tôt. Si vous apparaissez comme un redresseur de tort, un lanceur d’alertes bref, un danger pour les pourrisseurs, ils vont faire la même chose.

Ne sortez pas trop longtemps : ils vont essayer de vous bloquer dehors en fermant la porte de la ville trop tôt. Si vous êtes encore dehors à 23h40, c’est que vous êtes suicidaire. Rentrez dès votre fouille de 19h effectuée.

Ne restez pas à l’intérieur trop longtemps : ils vont essayer de vous tabasser pour vous blesser ce qui aura pour effet de réduire vos PA et de vous infecter et donc réduire vos chances d’atteindre la fin de la ville.

Ne vous restreignez pas, buvez, mangez, droguez vous : la ville ne tiendra pas suffisamment longtemps pour que vous mourriez de soif et il y a de fortes chances pour que vous soyez blessé plus tard, que la banque soit pillée et donc que vos actions des derniers jours soient limitées.

Faites votre Maison le plus tôt possible : J2 (ou J3 s’il n’y a pas trop de pourrisseurs). L’idéal étant de ne pas le faire le premier, tentez le J3 à 23h58. On vous empêchera de le faire plus tard. Vous serez probablement banni pour cette action, on vous attaquera pour vous empêcher de gagner mais c’est un risque qui vaut le coût. Si vous attendez le mode Chaos, vous serez probablement en présence de pourrisseurs qui vous empêcheront de profiter des avantages de ce mode : sans ressources, avec une banque pillée et seulement 5 PA, vous serez probablement incapable de terminer votre maison et de vous mesurer aux autres. Ca signifie que vous devez assurer une planche et une ferraille mais surtout que vous devez sortir en gardant à l’esprit que vous avez besoin de 4 à 6 PA pour votre maison.

Fouillez pour assurer votre survie : vous allez être attaqué, vous aurez besoin de bandage, de paracétoïdes. Ceux de la banque ne suffiront pas (généralement les pourrisseurs se font tabasser et pillent la banque de ces ressources les premiers jours. Leurs premières victimes aussi). Récupérer votre première planche pour ne pas avoir à la piquer en banque (soit parce que vous serez banni dès votre taudis construit et si ce n’est pas fait, vous le serez dès que vous prendrez une planche dans le pot commun).

Le chaman est ton ami (mais il peut te pourrir aussi…) : si vous êtes un chasseur de pictos âmes (c’est mon cas), le mode Pandémonium peut être sympa pour ça. Il y a beaucoup de morts les premiers jours, beaucoup d’âmes à portée de main. Le problème, c’est d’avoir à la fois un chaman actif (et qui ne joue pas de l’intox pour vous perdre dans le désert) et le hamâme construit J2-J3 (ce qui n’est absolument pas acquis). Si vous avez ces deux conditions, même si votre ville n’est pas optimisée, vous pouvez purifier pas mal d’âmes. Mais gardez en tête une propriété intéressante des âmes : une âme dans le coffre apporte de la défense personnelle non négligeable. S’il n’y a pas de chaman fiable ou que le hamâme n’est pas construit et que vous avez une âme en main (trouvée par vos soins ou piochée dans la banque), vous avez un atout très intéressant qu’il faut absolument garder.

Du coup, je me demande : qu’est-ce que vous foutez en mode Pandémonium ?

1 comment for “Guide de survie en Pandémonium, mode hardcore du jeu Hordes

  1. Brynn
    14 décembre 2016 à 15 h 15 min

    Excellente analyse, cher confrère hordien. J’approuve à 95% (sauf quelques détails comme la maison J2-J3, c’est trop tôt, vous allez mal finir !). Signé Brynn, 53 MU, 44MUP à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.